CrossBorder Blues : Kennedy – Milteau – Segal

samedi 6 octobre


"CrossBorder Blues"

20 H 30

Blues, Jazz, Musique, Pop

Plein tarif : 25

Tarif réduit : 20

Tarif super réduit : 15

Le Triskell – Salle Verdy

Site web officiel

Réserver

CrossBorder Blues, où quand trois créateurs d’exception se lancent dans une série d’explorations jubilatoires en s’appuyant sur l’univers du blues acoustique et sur les mariages sonores inédits naissant de leur rencontre.

La voix, le banjo, les cuillers et la mandoline roots de Harrison Kennedy, les harmonicas imaginatifs de Jean-Jacques Milteau, le violoncelle lyrique de Vincent Segal inventent et s’amusent, rendent hommage sans jamais sombrer dans la nostalgie, et suggèrent rien moins que l’avenir de la note bleue.

 

 

À l’examen de son parcours atypique, on pourrait croire Harrison Kennedy désireux de brouiller les pistes. En commençant par sa nationalité canadienne, que cet Afro-Américain doit à des aïeux enfuis des plantations sudistes où ils étaient esclaves.
De cet héritage, Harrison a conservé un respect profond des racines du Mississippi et du Tennessee, qu’il a su faire fructifier avec originalité. Aujourd’hui reconnu comme l’un des représentants les plus authentiques de la note bleue, le titulaire du Grand Prix Blues de l’Académie Charles Cros 2015 s’est fait connaître à l’heure de gloire de la musique soul. Après des débuts remarqués au sein de l’écurie Motown (on peut entendre son harmonica sur le légendaire « What’s Going On » de Marvin Gaye), il a longtemps offert sa voix aux Chairmen of the Board, partageant les plus grandes scènes de la planète avec Stevie Wonder, George Harrison, ou encore Tom Jones.
Cet éclectisme reste bien le trait dominant d’un artiste qui a toujours su allier tradition et modernité. C’est clairement dans cet esprit que ce bluesman au talent rare entame aujourd’hui une conversation musicale riche et surprenante avec deux artistes majeurs de la scène européenne.

On ne présente plus Jean-Jacques Milteau, maître ès-harmonica considéré comme l’un des artistes français les plus ouverts au blues, dont les récents dialogues avec Eric Bibb autour du patrimoine du vieux songster Lead Belly ont fait l’unanimité. Auparavant, ce titulaire de deux Victoires de la Musique avait invité à le rejoindre, en studio et sur scène, des artistes aussi prestigieux que les bluesmen Little Milton, Mighty Mo Rodgers et Sam McClain, les poètes Gil Scott-Heron et Terry Callier, la rockeuse Michelle Shocked, la diva R’n’B N’Dambi…

Quant à Vincent Segal, titulaire d’un nombre impressionnant de Victoires de la Musique, tout en animant depuis deux décennies le duo Bumcello avec Cyril Atef, il a entraîné son violoncelle sur tous les territoires : jazz (Julien Lourau, Ibrahim Maalouf), funk (Chuck Brown), hip-hop (Oxmo Puccino), rock (Sting, Elvis Costello, Bashung, Thiéfaine), musique contemporaine (Ensemble intercontemporain), world (Papa Wemba, Cesaria Evora, Nana Vasconcelos) et chanson (M, Carla Bruni, Thomas Fersen, Claire Diterzi), sans oublier la « musique de chambre » africaine que subliment ses duos avec Ballaké Sissoko.

Casting


Harrisson Kennedy : chant, guitare, banjo.
Jean-Jacques Milteau : harmonica.
Vincent Segal : violoncelle.

Le Plus


Tout Public.

Partenaires


Association Les Aprem Jazz.

Vidéos

Galerie